Effectuer un vol contrôlé sur IVAO

Effectuer un vol contrôlé sur IVAO

Le réseau de pilotage et de contrôle aérien se veut être le plus réaliste possible. C'est pour cette raison que vous aurez à respecter des procédures précises se rapprochant des procédures utilisées en vrai. Cet article a pour but de vous résumer les choses normales et basiques à faire lors d'un de vos vols en procédures VFR. Ce tutoriel a pour but de vous aider sur les bases d’un vol complet sous contrôle aérien, aucun détail de phraséologie ne vous sera donné ici. Si vous souhaitez plus d’infos, nous vous conseillons la documentation d'IVAO. Il est évident que tous les espaces aériens ne sont pas contrôlés constamment, dans le cas où personne n’est connecté, vous aurez à envoyer des messages concernant vos intentions sur la fréquence 122.800, soit la fréquence UNICOM. Un tutoriel sortira prochainement pour vous apprendre à vous servir de cette fréquence.

Une fois apparu sur votre simulateur de vol à un emplacement de stationnement et connecté sur le réseau ivao, vous aurez tout d'abord à vérifier si des contrôleurs sont connectés sur votre position. Pour cela, cliquez sur la fréquence de gauche sur Altitude, si votre aéroport est contrôlé, vous verrez des positions tels que XXXX_DEL, XXXX_GND, XXXX_TWR, XXXX_APP ou encore XXXX_DEP où XXXX désigne le code OACI de votre aéroport. Le suffixe qui suit l'underscore désigne la position et le rôle du contrôleur :
- DEL signifie Delivery. Il a pour rôle de donner les clairances IFR. Nous définirons ce qu'est une clairance plus tard dans cet article.
- GND signifie Ground. Il a pour rôle de gérer le repoussage et le roulage des appareils.
- TWR signifie Tower. Il a pour rôle de gérer les décollages, atterrissages et passages sur les pistes.
- DEP signifie Departure. Il a pour rôle de gérer les trafics après leur départ de l'aéroport et de ceux environnants jusqu'à la sortie de leur espace aérien.
- APP signifie Approach. Il a pour rôle de gérer les trafics à l'arrivée sur l'aéroport et ceux environnants à partir de leur entrée dans l'espace aérien.

Les positions ont été données dans un ordre précis, en fonction de leur pouvoir hiérarchique. En effet, s'il n'y a pas de DEL mais qu'il y a une APP, vous devrez vous connecter sur l'APP afin de demander votre clairance. Cela sera aussi cette position qui gérera votre roulage, décollage, etc. Une position se doit d'effectuer le travail des positions inférieures si celles-ci ne sont pas connectées.

Il est aussi important de noter qu’une position peut-être contrôlée par une position supérieure à toutes celles mentionnées précédemment: les CTR. Il s'agit des Centers, soit centres de contrôle. Ils gèrent un grand espace et l'ensemble des trafics IFR qui le traversent. Si l'aéroport sur lequel vous êtes n'est pas contrôlé directement par une position, il est vivement recommandé d'utiliser le Webeye, une carte interactive sur laquelle figure l'ensemble des appareils et contrôleurs aériens virtuels connectés sur ivao. Si votre aéroport de départ est surmonté d'un grand polygone bleu, alors elle est sous la juridiction d'un centre connecté. Vous n'aurez qu'à passer votre souris dessus pour voir son nom et ainsi vous y connecter depuis Altitude. Elle joue le rôle de la DEL, GND, TWR, DEP et APP si aucune de ces positions n’est active.

Si votre aéroport est contrôlé, connectez-vous tout d'abord à la fréquence la plus "faible" hiérarchiquement et lisez l'ATIS qui contient les dernières informations importantes à connaître, telles que les pistes en service ou encore le METAR du terrain.

Départ et croisière

Pour commencer, il vous faudra être connecté sur une position qui a le pouvoir de délivrer des clairances IFR selon le schéma qui vous a été décrit précédemment, après avoir déposé votre plan de vol sur IVAO via un outil comme SimBrief par exemple.

Vous aurez maintenant à demander une clairance, qui n’est ni plus ni moins qu'une autorisation de vol. Lorsque vous la demanderez, le contrôleur vérifiera votre plan brièvement afin de voir si votre altitude de croisière rentre dans les normes, ou si votre plan rend un départ via SID possible. Si tout est correct, il vous donnera alors la SID que vous devrez utiliser et votre code de transpondeur. Il pourra aussi vous donner à ce moment-là l’altitude de montée initiale, le QNH ou encore la piste en service qui sera votre piste de départ. Notez les infos qu’il vous donnera et relisez les en fréquence afin qu’il analyse ce que vous avez compris, évitant ainsi toute erreur de mauvaise compréhension (voir la documentation d'IVAO pour en savoir plus sur la phraséologie des clairances).

Maintenant que vous avez toutes les données nécessaires, préparez votre appareil. Dès que prêt, demandez au contrôleur aérien qui a pour responsabilité de gérer le sol votre autorisation de repoussage si nécessaire et de mise en route. Une fois prêt à rouler, demandez au contrôleur votre chemin de roulage, suivez-le à l’aide de cartes/charts. Notez tout de même que vous serez parfois conduit à traverser des pistes pendant le roulage. Attendez l’autorisation du contrôleur chargé des pistes ou demandez-là à celui-ci le cas échéant, évitant ainsi tout problème de sécurité pouvant être dû à un appareil en arrivée ou au décollage que vous n’auriez pas vu.

Arrivés au bout du chemin que le contrôleur vous a donné, vous êtes normalement face à la piste, prêts à vous aligner après avoir effectué votre petit check-list avant décollage. Attestez à la tour de contrôle ou à la position en charge des pistes, des départs et des arrivées que vous êtes prêts au départ. Par la suite, si rien ne vous empêche de décoller, vous obtiendrez votre autorisation de départ. Il est désormais temps de vous aligner, de mettre les gaz, et de vous envoler vers votre croisière.

Vous aurez peut-être à changer de fréquence radio selon les instructions du contrôle pendant l’entièreté de votre vol, suivez simplement leurs instructions et contactez les contrôleurs qui ont pour espace aérien alloué celui que vous traversez. Les contrôleurs pourront vous aider à rendre votre vol plus rapide, en donnant par exemple des directs sur certains points, en vous allouant d’autres niveaux de vols, etc.

Descente et arrivée

Vous voilà à quelques dizaines de miles nautiques de votre "Top of Descent", il est temps de vérifier que votre appareil est correctement configuré pour l’approche. Vérifiez si l’aéroport d’arrivée est contrôlé, si aucun contrôleur ne vous a donné les modalités de votre approche. Pour ceci, rendez vous sur Altitude, cliquez sur le bouton du bas “D-ATIS”. Vous aurez en haut trois codes OACI. Le premier étant votre aéroport de départ, le deuxième votre aéroport d’arrivée et le dernier l’aéroport que vous avez choisi comme alternative. Cliquez sur votre aéroport d’arrivée. Si celui-ci est contrôlé, vous aurez indiqué toutes les positions connectées. Cliquez sur celle de l’approche, prenez connaissance des pistes d’arrivée en service et d’éventuelles infos sur les STAR à utiliser. Configurez alors votre appareil pour le préparer à l’approche. Quelques miles nautiques avant votre descente, signalez au contrôleur ou sur UNICOM que vous êtes prêts à entamer la descente. Si contrôleur il y a, il vous donnera alors une instruction de descente jusqu’à un niveau de vol donné. C’est à ce moment-là que votre expérience deviendra différente et unique. Il existe une multitude d’approches possibles selon les contrôleurs aériens. Certains vont vous laisser voler sur la STAR et l’approche de façon standard et d’autres vont vous proposer des vecteurs, caps à suivre afin de séparer les trafics ou d’accélérer votre arrivée. Il n’y a à ce moment là du vol pas de procédure standard à suivre, si ce n’est d’écouter le contrôleur aérien et de suivre ses instructions minutieusement. Les instructions vous mèneront à un atterrissage sur votre terrain prévu s’il n’y a eu aucun problème.

A l’arrivée sur place, dégagez la piste et signalez que la piste est libre au contrôleur qui gère les pistes. Si un contrôleur sol est connecté, vous serez alors redirigé vers lui. Dans le cas contraire, le contrôleur chargé des pistes jouera le rôle du sol. Il vous donnera alors une porte et un chemin pour y accéder. Si vous avez une porte de préférence, n’hésitez surtout pas à lui dire. Vous n’aurez alors qu’à suivre le chemin donné. Une fois stationné, contactez le pour lui faire part de votre arrivée en porte, il vous autorisera alors à quitter la fréquence. Félicitations, vous avez réussi votre vol sur IVAO !

Cet article survolait l’ensemble des choses à faire sur un vol de façon vulgarisée, de sorte à vous donner un aperçu de ce que vous aurez à faire sur IVAO. Si vous souhaitez une multitude de documents d’informations bien plus approfondis sur la phraséologie ou encore sur des questions techniques, n’hésitez pas à consulter la documentation d'IVAO.