L'ATIS et le METAR

L'ATIS et le METAR
L’ATIS

Sur chaque aéroport de grande taille et sur certains aérodromes régionaux, en plus de fréquences pour la tour et l'approche, on peut retrouver une fréquence d'ATIS. L’ATIS est l'abréviation pour "Automatic Terminal Information Service".

Les pilotes entrent alors la fréquence dédiée d'ATIS et l’écoutent avant de contacter le contrôle que ce soit au sol ou en l’air. Cela réduit alors la charge de travail des contrôleurs et permet alors de diminuer la durée d'occupation de la fréquence où les échanges doivent être les plus brefs.

L'ATIS est enregistré le plus généralement toutes les demi-heures et doit être mis à jour lors de chaque changement significatif de contenu, par exemple lors d'un changement de piste en service, ou d’un changement soudain de la météo. Les messages peuvent être enregistrés par une personne ou être produits automatiquement. La diffusion est effectuée en anglais (ou dans la langue du pays où se situe l'aéroport).

Un ATIS de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle (CDG/LFPG) :



L’ATIS contient alors des informations essentielles au pilote, comme les données météorologiques (cf METAR), l'approche disponible, la ou les pistes en service et l’ensemble des informations relatives à l'aéroport nécessaires aux pilotes.

Chaque enregistrement est identifié par une lettre utilisant l'alphabet phonétique de l'OTAN, comme par exemple : Golf. On passe alors à la lettre suivante dans l'alphabet à chaque nouvel enregistrement, en commençant par Alpha au début de la journée. Au premier contact avec la tour ou le sol, le pilote indique qu'il a reçu l'information émise par l'ATIS, en précisant la lettre d'identification, ce qui permet au contrôleur de savoir si le pilote possède l'information la plus à jour.

Le METAR

Le METAR est un message d’observation des conditions météorologiques sur un aéroport ou un aérodrome. Il est renouvelé toutes les heures ou demi-heures.

Chaque message possède la même structure identique. Prenons un exemple de METAR et déchiffrons-le afin de voir en détail cette structure.

LFPG 231030Z 22010G20KT 200V260 9999 RA BKN036 FEW020 14/03 Q1016 NOSIG

Légende :
LFPG : code OACI de l’aérodrome/aéroport. Dans notre exemple : Paris Charles de Gaulle.
231030Z : jour (n-ième jour du mois), heure et minute du METAR, en heure Z (Zoulou), dit UTC. Dans notre exemple : il s'agit du METAR datant du 23ème jour du mois, à 10h30 (heure UTC).
22010G20KT 200V260 : direction du vent en degré (ou variable), force du vent en nœud et éventuelle variation du vent si variations observées. Dans notre exemple : le vent est du 220 degrés (variage entre 200 degrés et 260 degrés) pour 10 nœuds avec des rafales à 20 nœuds.
3500 : visibilité dominant en mètres (9999 si la visibilité est supérieure à 10km) ou CAVOK (si la visibilité est supérieure à 10km, s'il n'y a pas de nuage au-dessous de 5000 pieds, s'il n'y a pas de temps significatif et s'il n'y a pas de cumulonimbus ou de cumulus bourgeonnants). Dans notre exemple : la visibilité dominante est de 3500 mètres.
RA : temps présent (facultatif) (ex : RA = pluie, FG = brouillard, SN = neige, SH = averses, TS = orages...). Dans notre exemple : il pleut.
OVC046 BKN020 : nuages présents (ex : FEW = peu nombreux, SCT = éparpillés, BKN = fragmentés, OVC = couvert, NSC = aucun nuage sous 5000 pieds et pas de cumulonimbus ou de cumulus bourgeonnants). Dans notre exemple : le ciel est couvert à 4600 pieds et il y a des nuages fragmentés à 2000 pieds.
14/03 : température de l’air (en degrés celsius) et température du point de rosée (en degrés celsius, température sous laquelle de la rosée se dépose naturellement). Dans notre exemple : il fait 14 degrés et le point de rosée est à 3 degrés.
Q1016 : pression au niveau de la mer, en hectopascal si la valeur est précédée de la lettre Q (QNH), et en pouce de mercure si la valeur est précédée de la lettre A (Altimeter). Dans notre exemple : le QNH est à 1016 hPa.
NOSIG : prévisions dans le futur (NOSIG = pas de changement significatif dans les 2h à suivre, TEMPO = fluctuations temporaires...) Dans notre exemple : pas de changement significatif dans les 2h suivant 10h30 (heure UTC).

En revanche, ceci n'est qu'un exemple de METAR, ils peuvent contenir beaucoup plus d'informations. Je vous renvoie alors vers un document de IVAO donnant toutes les informations relatives aux précipitations et autres phénomènes possibles..