Choisir son avion IFR

Choisir son avion IFR

Vous souhaitez vous lancer dans la simulation de vol et vous ne savez quel modèle d’avion choisir pour commencer ? Vous hésitez entre la technologie d’un Airbus et le pilotage plus profond d’un Boeing ? Cet article est fait pour vous.

La simulation en IFR (ou "vol aux instruments") est dominée par deux types d’appareil, particulièrement utilisés sur tous les simulateurs : le Boeing 737 et l’Airbus A320. Tous deux ont leurs spécificités, leurs avantages et inconvénients.

Nous vous présenterons dans cet article les différences entre ces deux appareils, ainsi que les points forts de chacun des deux appareils.

Airbus A320

L'Airbus A320 est un avion sorti en 1987. À l'époque de sa sortie, il était déjà révolutionnaire sur de nombreux points. Le début du pilotage au Sidestick et l'électrisation des commandes de vol, un équipage de deux personnels navigants techniques, une place importante laissée à l'ordinateur de bord. Tout était fait pour révolutionner l'aérien et les nouveaux appareils. L'appareil est sorti en plusieurs versions depuis cette date, plus ou moins longues (A318/A319/A320/A321) ou avec des motorisations différentes (CFM et IAE, puis plus récemment les CFM Leap et les Pratt & Whitney des A319neo/A320neo/A321neo). C'est ce qui fait que même aujourd'hui, l'A320 reste un avion moderne et dans l'air du temps.

Le cockpit de l'Airbus A320 de Flight Sim Labs, sur Prepar3D v5.1

Les innovations qu'il a apportées sur le plan de l'électrisation et de la modernisation de ses systèmes ont permi de rendre la vie du pilote plus simple. L'appareil est capable de voler complètement seul. Son autopilote est très poussé et pourrait effectuer un vol complet sans aucune assistance d'un personnel technique. Le rôle du pilote est alors de gérer l'ordinateur de bord, en fonction des phases du vol tout en s'assurant du bon fonctionnement de la machine. Lorsque le pilote a la main sur l'avion, ce dernier reste cependant très agréable et simple à manier. Les commandes électriques ont amené une réactivité inégalée à l'époque de sa sortie. L'avion est presque impossible à faire décrocher grâce à ses très nombreux systèmes de protection du domaine de vol.

Caractéristiques de l'Airbus A320 :
- Place très importante allouée à l'ordinateur de bord et à l'électronique,
- Appareil piloté au Sidestick, couplé avec des commandes électriques extrêmement réactives,
- Appareil au cockpit moderne malgré son âge,
- Systèmes simples d'utilisation.

Boeing 737
Le cockpit du Boeing 737-800 de PMDG, sur Prepar3D v4.5

Le Boeing 737 est paru pour sa première version en 1968. Il est l'avion de ligne le plus courant au moment de la sortie de cet article. Bien qu'il ait été mis à jour dans un grand nombre de versions en fonction de sa taille (du Boeing 737-100 au Boeing 737-900), de ses systèmes, son cockpit ou de sa motorisation (737 Classic, Next Generation ou MAX). La version qui est la plus utilisée sur simulateur est celle du B737 Next Generation, comprenant comme déclinaisons d'appareil les Boeing 737-600/-700/-800/-900.

Cet appareil était révolutionnaire à son époque, il constituait l'avion parfait pour les offres court et moyen-courrier, en apportant une certaine modernité pour l'époque dans laquelle il évoluait. Cependant, même après de nombreuses mises à jour, le cockpit du 737 reste tout de même bien moins moderne que celui de son concurrent direct, l'A320. Ce n'est pas forcément un problème, puisque l'appareil offre une expérience de pilotage complètement différente et en rien comparable. La place accordée à l'électronique et à l'ordinateur de bord est moins importante, les commandes restent hydrauliques, le pilotage se fait au Yoke et au compensateur, etc. Le cockpit est aussi un peu plus complexe. Piloter un A320 ou un 737 sur simulateur n'a rien à voir en termes de simulation.

Caractéristiques du Boeing 737 :
- Place importante accordée au pilote, au détriment de l'ordinateur de bord qui reste cependant important,
- Pilotage au Yoke et au compensateur, délicat à gérer au cours des premiers vols,
- Cockpit plus complexe, mais vous permettant vraiment de comprendre le fonctionnement de l'avion.

Maintenant que vous avez pu voir les caractéristiques des deux appareils, il vous convient de choisir ce que vous préférez. D'autres facteurs peuvent aussi vous influencer, tels que le prix des add-ons, les performances de celles-ci ou encore vos périphériques. Cet article visait à vous présenter les différences de système et non des add-ons possibles.