Personnel Navigant Commercial

Personnel Navigant Commercial

Le métier de PNC, en quoi ça consiste ?

Le personnel navigant commercial, abrégé PNC, et plus communément appelé par le commun des mortels "hôtesses de l’air" ou "stewards", est le personnel cabine travaillant à bord d’un avion. Celui-ci accueille les passagers, en veillant au confort ainsi qu’à la sécurité de ceux-ci pendant le vol. Le PNC est donc le premier référant en temps de vol, pour les passagers ; il est le représentant de la compagnie et doit en assurer la meilleure image. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le travail des PNC commence bien avant le vol, et se poursuit bien après, c’est donc une tâche méticuleuse et essentielle au bon déroulement du trajet, de toutes tailles soit-il.

La journée type d'un PNC

Le travail du personnel navigant commercial débute environ 1 heure et 45 minutes avant le décollage : les hôtesses et stewards se retrouvent afin de procéder à un briefing, dirigé par le chef de cabine. Au programme : sécurité, sureté et spécificités de l’appareil. Ils se renseignent également sur le nombre de passagers, avant d’accueillir les pilotes, qui informent l’équipage du temps de vol, de la météo. Ensuite, l’équipage se rend à bord de l’avion : il s’agit de contrôler son état au peigne fin, et de vérifier si tout est en place dans les quantités requises, avant de démarrer la procédure d’embarquement et d’accueillir les passagers. Après le décollage et les consignes de sécurité expliquées, le PNC a pour mission de rester attentif à bord de l’habitacle, à tout comportement, odeur, pouvant gêner le vol. Il a également pour mission de fidéliser les clients à la compagnie, par la vente de produits ou de services. Une fois l’avion au sol, les PNC peuvent débarquer et préparer le vol retour s’il y a.

Qualités requises pour devenir PNC

Le quotidien d’un steward ou d’une hôtesse de l’air est très rythmé et intense. Tout d’abord, une concentration et une résistance importante au stress sont des valeurs cardinales pour exercer dans de bonnes conditions. La maîtrise de l’anglais, langue principale parlée dans le monde, est primordiale, et celle d’autres langues étrangères est un atout certain. De plus, l’apparence physique est réglementée, les hommes doivent avoir une taille comprise entre 1,70 et 1,90 m et les femmes doivent faire entre 1,60 et 1,78 m. Enfin, le sens de la courtoisie, de l’accueil et le sourire doivent toujours apparaître auprès des passagers tant qu’auprès des collègues. Ainsi, il est nécessaire d’avoir des aptitudes pour les relations humaines et surtout un peu de diplomatie face à des passagers qui peuvent être de mauvaise humeur. Pour finir, il est important pour un PNC d'avoir une bonne aptitude médicale physique et mentale, ainsi que de savoir nager.

Comment devenir PNC ?

Après avoir obtenu le baccalauréat, depuis 2014, en France, il faut être titulaire du CCA ("Cabin Crew Attestation") pour exercer cette profession. Ce certificat européen est reconnu dans la quasi-totalité des compagnies européennes. La formation dure quelques centaines d’heures. Il est obligatoire de l’obtenir, car il est le seul moyen d’accéder à cette profession. Il n'y a pas vraiment de voie particulière amenant à ce métier, si ce n'est des écoles spécialisées pour passer le CCA.

Les avantages et inconvénients du métier

Commençons par les avantages : voyager, et ce, partout dans le monde. Le fait de pouvoir rester plusieurs jours dans les pays de destination, permettant quelques jours de visite et d’exploration. Travailler la tête dans les nuages est donc dépaysant, il faut donc regagner le plancher des vaches pour observer l’envers du décor... Cependant, un PNC ne connaît pas la routine. Comme pour le pilote (voir Pilote de ligne), chaque vol est unique. En effet, les décalages horaires et les temps de vols sont au rendez-vous, la fatigue est aussi présente. Travailler à 10 000 mètres au-dessus du niveau de la mer peut également avoir des répercussions sur la santé des PNC et une vie de famille peut être compliquée à envisager dans ces conditions.

Quelle est le salaire d’un PNC ?

Tout d’abord, le salaire des PNC varie énormément selon les compagnies. Par exemple, un nouveau PNC dans une compagnie classique européenne gagnera aux alentours de 1700 € brut par mois (soit un peu plus de 1300€ net), contre le SMIC (soit environ 1200€ net par mois) pour un nouveau PNC dans une compagnie low-cost. Le salaire peut aller jusqu'à 4500 € brut par mois (soit un peu plus de 3500€ net) en fin de carrière.

Pour conclure, le métier de personnel navigant commercial est un concentré de voyages à bord d’un avion, à toute heure. Représentant de la compagnie, il faut savoir montrer sa meilleure image quelle que soit la situation. C’est un métier pilier du transport civil, il est essentiel et est voué à le rester pour les années à venir.