Agent de piste

Agent de piste
Le métier d’agent de piste, en quoi ça consiste ?

L'agent de piste effectue les opérations autour de l’avion directement sur le tarmac. Il peut travailler directement pour une compagnie aérienne ou bien pour une société d’assistance aéroportuaire.

Les rôles de ce dernier sont multiples. Il assure le chargement et le déchargement des soutes des avions (bagages et colis) manuellement ou à l'aide d'engins mécanisés, en respectant le plan de chargement de l’avion, il réalise les opérations d'assistance à l'avion (guidage au casque ou à l'aide de balises), avec de l’expérience il peut pratiquer lui-même le tractage et le repoussage des avions et finalement, il peut être responsable et coordonner les engins et matériels nécessaires au bon fonctionnement des opérations autour de l'avion (préparation, circulation autour de l’avion, mise en place...).

Les conditions requises pour devenir agent de piste

Comme dans tout emploi en aviation, des compétences telles que posséder des notions d’anglais, de la rigueur et de la maturité, l’appétence pour le travail en équipe ainsi qu’une bonne condition physique seront requises afin d’exercer ce beau métier.

© Dirk Vorderstraße / Wikimédia

À propos des conditions d’exercice, l’agente de piste travaille en compagnie aérienne ou dans des entreprises d'assistance en escale, en horaires décalés, y compris les week-ends et les jours fériés. Il/elle travaille en aéroport sur le tarmac par tous les temps (pluie, neige, soleil…) et dans les galeries d'aérogare.

Le permis B est obligatoire avec la conduite des engins sur la piste. La formation aux permis piste « T » (aires de Trafic) et « M » (aires de manœuvre) est délivrée par l'entreprise. Le port d'une tenue professionnelle et d'équipements de sécurité est obligatoire.

De plus, le Titre de Circulation Aéroportuaire (TCA) est impératif pour effectuer les métiers se déroulant en zones réservées (après les postes de sûreté aéroportuaire). Ce titre est délivré par les autorités administratives compétentes après une enquête de moralité. Tout problème antérieur avec la police et/ou la justice peut entraîner la non-obtention de ce titre.

Comment devenir agent de piste ?

La formation est assurée en interne (règles de sûreté aéroportuaire, formations règlementaires, permis piste T et M…) après un recrutement direct par les compagnies aériennes ou les entreprises d'assistance en escale, à partir d'un niveau CAP/BEP à BAC ou d'une expérience professionnelle dans un autre secteur que l’aérien.

Des formations sont proposées tout au long de l’année dans des écoles aéronautiques telles que l’ESMA. Prenons l’exemple de la formation proposée par l’ESMA : il s’agit d’une formation théorique courte de 2 semaines pendant laquelle l’école est amenée à former les futurs agents sur les procédures et règles du chargement aérien, les marchandises dangereuses, les règles de sécurité ; une immersion de 2 jours avec leur partenaire Alyzia est incluse dans la formation. Au programme : chargement et déchargement avion, visite des installations… Un stage en entreprise de 3 semaines mettra ensuite en pratique les connaissances théoriques.

Les évolutions du métier

L'agent de piste peut évoluer principalement vers des postes d'encadrement comme Chef d'équipe ou Superviseur selon les possibilités de l’entreprise.

Le salaire d'un agent de piste

Le salaire des agents de piste en France, en fonction de l’employeur, est fixé entre 1 500€ et 1 800€ brut par mois. À cela peuvent s’ajouter des primes reçues suite à des heures de nuit, des heures supplémentaires, etc.