Le BIA – Brevet d'initiation aéronautique

Le BIA – Brevet d'initiation aéronautique

Le Brevet d'initiation aéronautique, abrégé en BIA, est un diplôme national qui valide un niveau d'initiation à la culture scientifique et technique dans le domaine de l'aéronautique et du spatial. Il s’adresse à tous les jeunes, intéressés de près ou de loin par l’aéronautique, que ce soit dans un but de loisir (avant de passer un brevet de pilote d’avion léger ou de planeur par exemple), professionnel (pilote, mécanicien, ingénieur aéronautique, etc.) ou tout simplement par curiosité.

La France est un grand pays d’aéronautique et le BIA est un formidable vecteur de découverte qui permet aux élèves d’exprimer des savoirs et des compétences. Il est également destiné à faire naître ou à confirmer la passion pour l’aéronautique et le spatial.

Les cours sont la plupart du temps dispensés par des professeurs de l'éducation nationale mais des professionnels peuvent aussi intervenir : des ingénieurs aéro, des mécaniciens, des contrôleurs aériens, des instructeurs, des pilotes, civils ou militaires. En effet, passer son BIA c’est aussi être amené à rencontrer des professionnels qui pourront vous donner les meilleurs conseils pour réussir, ou encore, se créer des contacts. En suivant cette formation, vous serez probablement amenés à faire des activités avec les divers partenaires du BIA : l'Armée de l'Air, les fédérations de sports aériens ou la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC), les grandes entreprises aéronautiques françaises… Un bel exemple de pont entre le monde scolaire et professionnel. D'une certaine façon, le BIA est porté par « la grande famille de l’aviation » et tous ses passionnés. Afin de vous motiver et de vous faire découvrir les sensations du pilotage, vous aurez l’opportunité de faire un vol aux commandes d’un avion léger dans un aéroclub partenaire si vous réussissez l’examen !

Le BIA n'est malheureusement pas proposé dans tous les établissements scolaires. Néanmoins, il en existe au moins un par académie ; les cours peuvent avoir lieu dans un lycée, un collège, ou bien un aéroclub. Parfois les élèves de plusieurs établissements intéressés sont regroupés. Souvent, les cours ont lieu le mercredi après-midi, ou le soir après les cours, mais certains établissements peuvent le programmer sur le temps scolaire. La formation débute généralement en début d’année scolaire et se termine en mai, à la date de l’examen. Il ne s’agit que d’une initiation qui n’exige aucune connaissance préalable dans ce domaine. Il n’est pas non plus nécessaire de posséder un bon niveau en mathématiques ou en physique pour réussir l’examen. Toutefois, certaines notions portent sur le programme de 3ème, voire de seconde. Il est donc préférable d'avoir déjà suffisamment de notions scientifiques pour mieux comprendre certains sujets.

Passons désormais à la partie plus technique expliquant toutes les modalités de l’examen. Le BIA comprend une épreuve obligatoire écrite d'une durée de 2h30 et une épreuve facultative écrite d'anglais d'une durée de 30 min. Je vous recommande d’ailleurs fortement de passer l’épreuve d’anglais car, son niveau de difficulté étant modéré, cela vous permettra d’optimiser vos chances de réussir l'examen. De plus, pour cette épreuve, seuls les points excédant 10/20 sont additionnés au total des points obtenus à l'épreuve obligatoire.

L’examen se présente sous forme de QCM. La partie obligatoire de l’épreuve est composée de cinq sujets (cinq grilles de QCM), notés séparément, regroupant les cinq chapitres que vous aurez étudié durant l’année : Météorologie et aérologie ; Aérodynamique, aérostatique et principes du vol ; Étude des aéronefs et des engins spatiaux ; Navigation, réglementation, sécurité des vols ; Histoire et culture de l'aéronautique et du spatial.

Si vous souhaitez approfondir vos recherches, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’Académie de Paris, le site du Ministère de l’Éducation Nationale et le site d’Eduscol.

Nous espérons que cet article vous aura éclairé et aura su vous motiver pour passer le BIA !