Pourquoi les trains d’atterrissage des gros porteurs sont-ils inclinés ?

Pourquoi les trains d’atterrissage des gros porteurs sont-ils inclinés ?

Si vous avez déjà observé le décollage ou l'atterrissage d'un avion gros porteur, vous vous êtes sans doute déjà demandé pourquoi ses trains principaux étaient inclinés.

Premièrement, ce positionnement est provoqué par un vérin hydraulique se trouvant à l'avant ou à l'arrière de chaque bogie (le groupe de roue à l'extrémité des trains) qui est décompressé par défaut. Lorsque la roue la plus proche du sol du bogie touche le sol, le poids s'appuyant sur cette roue compresse le vérin et permet donc aux autres roues de toucher la piste. En même temps, cette compression du vérin est détectée par l'avion et cela lui permet d'activer automatiquement les spoilers mais aussi de permettre l'activation des inverseurs de poussée et des freins.

Mais la raison principale de l'inclinaison des trains d'atterrissage est de leur permettre de rentrer dans leur emplacement qui sont réduits au strict minimum afin d'optimiser l'espace des soutes et des réservoirs de carburant. En effet, si tout les trains étaient laissés en position horizontale, certains modèles d'avions devraient agrandir ou déplacer leurs emplacements de trains d'atterrissage, sacrifiant au passage de la place. La positon des trains, inclinés vers l'arrière comme sur les Airbus A330 ou bien vers l'avant comme sur les Boeing 767, est donc avant tout dictée par la place restantes sous les avions pour y rentrer les trains.