Pourquoi certains avions ont leur gouverne de direction coupée en deux parties ?

Pourquoi certains avions ont leur gouverne de direction coupée en deux parties ?

Alors que la plupart des avions ont des gouvernes de direction en une seule partie, comme les Airbus A320 où les Boeing 737, d'autres, comme les célèbres Boeing 747 et Airbus A380, ont leur gouverne de direction séparée en deux parties. Mais pour quelle(s) raison(s) ?

Avant de commencer, il peut être utile de rappeler à quoi sert une gouverne de direction sur un avion. La gouverne de direction est la partie mobile de la dérive. Son rôle, contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, n'est pas de diriger l'appareil mais de contrôler le lacet (mouvement de rotation horizontal d'un appareil autour de son axe vertical).

Les différentes commandes de vol des avions sont actionnées par différents systèmes hydrauliques qui commandent chacun une partie des actions faisables sur l'avion afin qu'en cas de défaillance d'un des systèmes hydrauliques, l'avion ne deviennent pas totalement incontrôlable. Certaines actions importantes sont même commandées par plusieurs systèmes hydrauliques afin qu'en cas de panne d'un des systèmes, la commande ne devienne pas inopérante. Le fait que certains avions aient une gouverne de direction en deux parties est d'ailleurs directement lié à cette redondance des systèmes hydrauliques. Par exemple, la partie supérieure de la gouverne de direction est commandée par les systèmes hydrauliques 1 et 2 tandis que la partie inférieure est contrôlée par les systèmes hydrauliques 3 et 4. Grâce à cette organisation, peu importe quel système hydraulique tombe en panne, tant qu'un des systèmes est toujours en fonction ; les pilotes pourront toujours contrôler le lacet de leur appareil puisqu'au moins une des deux gouvernes de direction restera fonctionnelle.

Une autre raison de cette division de la gouverne de direction est le fait que cela permet un contrôle plus fin du lacet à haute vitesse. En effet, plus l'appareil va vite, moins il est nécessaire de faire bouger la gouverne de direction. Par exemple, pour la même action sur les palonniers (les pédales qui commandent la gouverne de direction), la dérive devra bouger plus à basse vitesse qu'à haute vitesse. C'est pourquoi pouvoir bouger une seule des deux parties de la gouverne de direction peut s'avérer utile à grande vitesse. Par exemple, sur l'A380, seule la partie inférieure de la gouverne de direction bouge à haute vitesse.

Source photo : Photo présentant le lacet (mouvement de rotation horizontal d'un appareil autour de son axe vertical) issue du site Horizon VFR.