Les moteurs, une famille surpuissante : le GE90

Les moteurs, une famille surpuissante : le GE90

Si vous êtes déjà monté dans un Boeing 777, il y a de très fortes chances que ce soit le moteur le plus puissant du monde qui l'équipait, le turboréacteur General Electric GE90.

GE90, par Dysanovic
GE90, par Dysanovic

Comme son nom l'indique, ce monstre de puissance est construit par GE Aviation, premier constructeur de moteur d'avion au monde et filiale du gigantesque conglomérat Américain General Electric, acteur reconnu dans des domaines aussi variés que l'aviation, le médical ou encore la finance et comptant parmi ses fondateurs le célèbre Thomas Edison, véritable pionnier de l’électricité. Pour revenir aux avions, GE Aviation a été fondée en 1917 et propose des moteurs pour la majorité des modèles d'avions civils.


La production du GE90 a débuté en 1993 ; ce moteur a été spécifiquement conçu pour équiper le Boeing 777. La version d'origine du GE90 était proposée comme option de motorisation pour les Boeing 777-200, 777-200ER et 777-300, au côté des moteurs PW4000 de Pratt & Witney et des Trent 800 de Rolls-Royce.

Aube du GE90 exposée Musée d'Art moderne de New York, par MoMA
Aube du GE90 exposée Musée d'Art moderne de New York, par MoMA

Le premier vol commercial d'un Boeing 777 équipé par des GE90 a eu lieu en novembre 1995 ; il était opéré par la compagnie britannique British Airways.

Pour certaines versions du Boeing 777 à rayon d'action longue ou étendu, les 777-200LR, -200F et -300ER, modèles représentant la grande majorité des commandes, General Electric a été choisi comme unique fournisseur des moteurs. A cette occasion, le motoriste a encore amélioré son turboréacteur avec de nouvelles aubes, une nouvelle architecture interne et une poussée améliorée.

Pour l'anecdote, un signe de reconnaissance du savoir faire de General Electric est sûrement l'une des aubes du GE90 qui est exposée depuis 2007 au Musée d'Art moderne de New York.


Moteur GE-9X au SIA 2019, issue des Echos
Moteur GE-9X au SIA 2019, issue des Echos

Jusqu'à aujourd'hui, en plus d'être le moteur plus puissant réacteur au monde à voler, le GE90 était le plus gros jamais construit. Cependant, pour le futur avion long courrier de Boeing, le Boeing 777X, successeur des bien connu 777-200 et -300, Boeing a à nouveau choisi General Electric pour équiper ses avions. Le motoriste a proposé une version encore améliorée du GE90, nommée GE9X, équipée d'une soufflante plus grande et de matériaux composites à base de céramique. Ce turboréacteur devrait offrir une amélioration de 10% du rendement énergétique par rapport au GE90 classique. Il devrait entrer en service en même temps que le Boeing 777X, en 2021 (voir Premier vol du 777X pour en savoir plus sur le Boeing 777X et les GE9X).