Les moteurs, une famille surpuissante : la motorisation du Super Jumbo

Les moteurs, une famille surpuissante : la motorisation du Super Jumbo

L'Airbus A380, plus gros avion de transport de passagers actuellement en service, a nécessité le développement de moteurs répondant à des exigences bien précises.

La première de ces exigences était que les réacteurs de l'A380 soient plus économes en carburant que ceux du Boeing 747, son principal concurrent. Un autre des critères demandés par Airbus aux motoristes était un niveau de bruit réduit afin de se conformer à la réglementation sur les nuisances sonores de certains aéroports, dont celui de London Heathrow (LHR/EGLL) qui applique une taxe aéroportuaire selon le niveau de bruit des appareils.


Deux motoristes proposent ainsi d'équiper l'Airbus A380, Rolls Royce et Engine Alliance – coentreprise entre General Electric et Pratt & Whitney.

Rolls Royce Trent 900, par Kolossos et issue de Wikipédia
Rolls Royce Trent 900, par Kolossos et issue de Wikipédia

Le Britannique Rolls Royce a développé le Trent 900. Premier réacteur disponible pour l'A380, il a été initialement conçu pour les Boeing 747-500/600X, variantes du Jumbojet qui ne verront jamais le jour. Rolls Royce décide alors de se tourner vers le programme A3XX d'Airbus qui donnera naissance à l'Airbus A380. Rolls Royce engrange alors les premières commandes de moteurs pour A380 en juillet 2000.

Actuellement, le Trent 900 de Rolls Royce équipe les A380 de Singapore Airlines, Lufthansa, British Airways, Thai Airways, Asiana Airlines, China Southern Airlines, Malaysia Airlines, Qantas et 33 des A380 d'Emirates.

Engine Alliance GP7200, par Anwar Alawadhi et issue de Flickr
Engine Alliance GP7200, par Anwar Alawadhi et issue de Flickr

La coentreprise américaine, Engine Alliance, a quant à elle développé le GP7200. Il est construit autour d'un cœur similaire (mais plus petit de 28%) à celui du réacteur GE90, conçu par General Electric pour le Boeing 777 (voir Les moteurs, une famille surpuissante : le GE90). Le GP7200 est également composé de pièces tirées du réacteur PW4000 du motoriste Pratt & Whitney, moteur utilisé entre autre sur le Boeing 747 (voir Les moteurs, une famille surpuissante : la motorisation du Jumbo Jet).

Le GP7200 équipe actuellement les A380 d'Air France, Etihad Airways, Korean Air, Qatar Airways et 90 A380 d'Emirates.