Star Alliance, une amitié de longue date

Star Alliance, une amitié de longue date

Depuis maintenant 24 ans, Star Alliance brille telle une étoile dans le ciel. Mais pourquoi avoir créé cette alliance, quels en sont les bénéfices et comment a-t-elle influencé le monde de l’aérien ?


Depuis les années 1930, des compagnies aériennes s’allient pour créer des alliances. Ces alliances ont pour objectifs principaux l’extension de leur réseau, une augmentation des vols vers une ou plusieurs destinations, la baisse de frais et la fidélisation de la clientèle. Parmi les premières alliances, nous pouvons citer comme exemple celle entre la Pan American et Panair do Brasil pour que la géante américaine puisse offrir davantage de destination en Amérique du Sud et plus particulièrement au Brésil, ou encore l’alliance entre Northwest Airlines et KLM.

Réunion des 5 compagnies pour créer l’alliance Star Alliance, issue des archives de la Lufthansa

Avant la création d’une alliance, une compagnie ne pouvait pas proposer à elle seule des vols vers le monde entier, n’était pas en mesure de réparer un avion endommagé à l’autre bout de la planète ou ne pouvait pas avoir des comptoirs dans tous les aéroports qu’elle dessert. C’est dans cette optique-ci que le 14 mai 1997, à Francfort en Allemagne, cinq compagnies aériennes – Air Canada, Lufthansa, SAS, United Airlines et Thai Airways – se sont alliées pour former la Star Alliance, alors étendue sur trois continents grâce à deux compagnies européennes, deux nord-américaines et une compagnie asiatique.

Ces cinq compagnies n’ont cependant pas été choisies au hasard. Il existait en effet déjà des rapprochements entre celles-ci, bien avant la création de l’alliance. Tout d’abord, jusqu’en 1977, la compagnie scandinave SAS possédait 15% du capital de Thai Airways, ce qui rapprochait grandement les deux firmes. Par ailleurs, SAS était également proche de Lufthansa puisqu’en 1987, accompagnées d’Air France et d’Iberia, elles créèrent toutes les quatre le groupe Amadeus, une entreprise de gestion pour la distribution et la vente de services de voyages. United Airlines s’est quant à elle rapprochée de Lufthansa en 1993, comme Air Canada d’ailleurs, qui a durant cette année renforcé ses vols entre le Canada et l’Allemagne et en particulier vers Francfort, principale base de la compagnie allemande. On constate donc une certaine proximité de la part de ces cinq compagnies fondatrices, qui étaient à cette époque particulièrement développées et importantes dans le monde de l’aérien.

C’est quelques mois après le lancement de l’alliance que la Varig, compagnie aérienne brésilienne, rejoint Star Alliance en ajoutant un nouveau continent au réseau : l’Amérique du Sud. Après la mise en faillite de la Varig en 2006, il faudra attendre 2012 pour qu’une nouvelle compagnie sud-américaine se rajoute, il s’agira d’Avianca. En 1999, d’autres compagnies se joignent à Star Alliance ; c’est par exemple le cas d’ANA – All Nippon Airways – et de Air New Zealand qui permettent un développement en Asie du Nord et en Océanie. South African Airways les rejoint en 2000 et ouvre ainsi les portes de l’Afrique.


Aujourd’hui, Star Alliance c’est 26 compagnies qui s’étendent sur toute la planète – 10 européennes, 4 en Amérique, 3 africaines, 8 asiatiques et une d'Océanie. Les compagnies membres desservaient (avant la pandémie) près de 1 300 destinations dans 195 pays et transportaient chaque année 762 millions de passagers – soit un peu moins du quart du trafic aérien annuel mondial – faisant ainsi de Star Alliance la plus grande alliance de compagnies aériennes au monde.

Liste des compagnies aériennes membres de Star Alliance (12/2021), par MyFlightway

Juste en Europe, on dénombre dix compagnies aériennes membres de Star Alliance , basées dans 25 aéroports et desservant plus de 130 destinations rien qu’en Europe. Les voici :
- Aegean Airlines (principale compagnie aérienne grecque),
- Austrian Airlines (compagnie nationale autrichienne),
- Brussels Airlines (compagnie belge),
- Croatia Airlines (principale compagnie aérienne croate),
- LOT Polish Airlines (compagnie nationale de la Pologne),
- Lufthansa (principale compagnie aérienne allemande et première compagnie européenne),
- SAS Scandinavian Airlines (principale compagnie danoise, norvégienne et suédoise),
- SWISS (compagnie nationale suisse),
- TAP Air Portugal (compagnie nationale du Portugal)
- Turkish Airlines (compagnie aérienne nationale turque).

À présent, afin de vous montrer les possibilités de connexion d’une alliance aussi présente mondialement que Star Alliance, nous allons prendre un exemple concret. Mettons que vous souhaitiez voyager de Toulouse (en France) à Reno dans le Nevada (aux États-Unis), juste avec Star Alliance, vous disposez de plusieurs possibilités de voyages. En voici quelques-unes.

Comme vous le voyez, il y a donc de multiples manières de se rendre d’un point A à un point B, seulement avec les compagnies aériennes membres de Star Alliance. C’est le principe des partages de code entre compagnies.


Par ailleurs, Star Alliance a eu une importante influence sur le transport aérien mondial. Effectivement, dans les trois années qui suivirent la naissance de l’organisation, deux autres grandes alliances firent leur apparition : Oneworld et SkyTeam.

Boeing 777 de Qatar Airways arborant une livrée spéciale aux couleurs de Oneworld, par Qatar Airways

Tout d’abord, l’alliance Oneworld, dont le siège social est à New York, a été fondée en 1999 par American Airlines, British Airways, Cathay Pacific et Qantas. Elle a plus tard été rejoint par, entre autres, Qatar Airways et Japan Airlines. Depuis le départ de LATAM en 2020 (suite à l’arrivée de Delta Air Lines à hauteur de 20% dans son capital), Oneworld n’est plus aussi présente en Amérique latine qu’auparavant, mais cela ne l’empêche pas de transporter chaque année près de 490 millions de passagers dans 170 pays.

Boeing 777 d'Air France arborant une livrée spéciale aux couleurs de SkyTeam, par Gilbert Hechema

SkyTeam désormais, ayant son siège social à Haarlemmermeer aux Pays-Bas et dont les membres fondateurs sont Air France, Delta Air Lines, Aeromexico et Korean Air, est la deuxième plus grande alliance aérienne au monde, avec 676 millions de passagers transportés en 2019, ainsi que la plus récente – créée en 2000. Avec les 19 compagnies aériennes qui constituent l’alliance – telles qu’Aeroflot, China Airlines ou encore KLM –, elle est présente sur tous les continents à l’exception de l’Océanie qui reste le point faible de son réseau.

En plus des trois grosses alliances, de plus petites ont également vu le jour depuis, telles que l’Alliance Vanille regroupant Air Austral, Air Madagascar, Air Mauritius, Air Seychelles et Int’Air Îles dans l’océan indien, ou encore Value Alliance, l’alliance des compagnies aériennes low-cost d’Asie du Sud-Est comprenant notamment Cebu Pacific, Nok Air et Scoot.


En 24 ans, Star Alliance a ainsi réussi à se développer en devenant la première alliance aéronautique mondiale permettant ainsi à ses passagers, grâce à un réseau hors normes, d’aller presque n’importe où dans le monde en achetant un unique billet. Elle a permis à ses compagnies membres de développer leur réseau, proposer des correspondances mieux optimisées, tout en faisant des économies sur les services aéroportuaires. L’alliance a finalement influencé d’autres compagnies qui se sont rapprochées pour créer à leur tour des alliances, telles que Oneworld ou SkyTeam.