Mais qui est Nolinor Aviation ?

Mais qui est Nolinor Aviation ?

Si vous êtes un adepte des réseaux sociaux et que vous suivez de près les actualités aéronautiques des compagnies aériennes, vous avez sûrement entendu parler du projet de réinvention de la compagnie canadienne Nolinor. En effet, nous venons d’apprendre hier qu’elle prévoit de lancer une nouvelle compagnie appelée OWG destinée à opérer des vols dans les Caraïbes. Je peux donc me permettre de vous parler de l’histoire de cette compagnie qui, vous le verrez, est plutôt singulière.

En 1992, la compagnie est créée et la première ligne s’établit entre Dorval et Schefferville, au Canada, avec des Convair 580. Dans ses premières années, la compagnie opère des vols, tout ce qu’il y a de plus banal, en assurant ponctualité et sécurité à ses passagers. C’est une entreprise à taille humaine ce qui lui permet de tisser des liens de confiance avec ses passagers et ses collaborateurs.

En 1999, c’est Jacques Prud’Homme qui devient directeur des opérations. À la recherche du progrès depuis le premier jour, il décide de permettre à la compagnie de sortir du lot en se développant selon un modèle assez inédit à l’époque. De fait, Nolinor se spécialise dans l’exploitation de vols commerciaux nolisés sur le territoire canadien. Pour que ce soit plus clair pour vous, la compagnie met à disposition des appareils et des équipages à la demande pour réaliser des vols cargos, passagers ou combinés.

Faisant quand même face à la nécessité d’opérer des lignes régulières, elle décide de réaliser des vols cargo pour le compte de DHL Express entre les villes de Dorval et de Cincinnati. Ces vols lui permettent de se faire connaître dans le nord du Canada mais aussi aux États-Unis. Une fois encore, elle cherche à obtenir la confiance de ses collaborateurs.

En parallèle, elle n’abandonne pas son activité favorite à savoir les vols nolisés. En réalité, c’est l’opportunité pour la compagnie de se faire connaître pour la grande agilité de sa flotte. De fait, le grand nord canadien connu pour ses conditions climatiques compliquées n’effraie absolument pas les pilotes de la compagnie qui opère des vols sur des pistes de gravier ou de glace.

La compagnie, dans la dernière décennie, s’est largement développée et a considérablement augmenté la quantité de ses vols nolisés, ou pas d’ailleurs, en opérant vers des destinations reculées mais demandeuses de services aériens. En 2008, elle se tourne vers le continent africain en reliant Libreville à Port-Gentil au Gabon avec du fret.

À ce jour, la compagnie dispose d’une flotte de 4 Convair 580, 6 Boeing 737-200, un Boeing 737-300 et prévoit, d’ici la fin de l’été, d’accueillir deux Boeing 737-400. L’ensemble de ces appareils sont proposés pour un service de vols nolisés dont nous avons déjà parlé.

Grâce à sa stratégie commerciale et surtout, à sa politique de communication auprès des différents clients, la compagnie Nolinor s’assure une notoriété et de la sympathie émanant des différents milieux de l’aéronautique mondial.