Le musée Aeroscopia accueille de nouveaux pensionnaires, retour sur la vie de ces porteurs

Le musée Aeroscopia accueille de nouveaux pensionnaires, retour sur la vie de ces porteurs

Le musée Aeroscopia à Toulouse a vu arriver cette semaine trois nouveaux avions du constructeur Airbus et deux du constructeur ATR. Ces derniers ont fait don de plusieurs avions qui ont servi aux vols tests. Ces appareils ont rejoint le musée au nombre de un par jour, ce qui a étalé cette mission du lundi 26 août au vendredi 30 août dans l'ordre suivant : un ATR 72 le lundi, l'Airbus A340-600 mardi, l'Airbus A320 le mercredi, le gigantesque Airbus A380 le jeudi et pour finir l'ATR 42 vendredi.

L'ATR 72 est le premier apapreil à d'être installé au musée Aeroscopia : il s'agit par ailleurs du premier avion de la gamme ATR 72 construit. Cette machine, immatriculée F-WWEY, a servie aux tests de certification et aux améliorations apportées aux ATR.

L'airbus A340-600, immatriculé F-WWCA, a quant à lui rejoint mardi dernier le musée Aeroscopia. Cet avion est lui aussi le premier Airbus A340-600 construit : il a servi aux tests de certification et aux vols de démonstration aux salons aéronautiques. Il n'a malheureusement pas eu la chance d'être repeint dans sa première livrée de test.

L'appareil arrivé le mercredi à son histoire. En effet, l'airbus A320-100 accueilli par le musée Aeroscopia est le premier avion produit de type A320. L'appareil, immatriculé aujourd'hui F-WWAI, a subi plusieurs vies en se nommant F-WWAI lors de sa construction en 1987 : il a dièrement porté les premières couleurs d'Airbus pour les vols de test et la certification de l'appareil. Celui-ci a par la suite été renommé en F-WWFT en 1991 puis en F-WWBA en 2001 : il a par ailleurs été peint à ce moment avec la nouvelle livrée d'Airbus que nous connaissons aujourd'hui ; il était utilisé pour les nouvelles améliorations de la famille Airbus A320. En octobre 2017, l'appareil a été repeint dans son ancienne livrée, en plus d'être renommé en F-WWAI. L'Airbus A320 figure ainsi comme un véritable best-seller mondial : il est le deuxième modèle d'avion le plus vendu au monde , après son concurrent direct : le 737 de Boeing.

Après le musée de l'air et de l'espace situé à l'aéroport de Paris - Le Bourget, c'est au tour du musée Aeroscopia d'accueillir le géant des airs. L'Airbus A380-800 à avoir rejoint le musée est nommé F-WXXL. S'il ne s'agit pas du premier A380 à avoir volé, il a tout de même servi dans les tests de certification et dans les campagnes de promotion de cet appareil hors norme.

Le dernier avion à avoir rejoint le musée Aeroscopia de Toulouse a été l'ATR 42 enregistré sous le nom de F-WEGA. Il n'est pas le premier ATR 42 à avoir été produit même s'il porte l'immatriculation du premier construit. En effet, ce dernier a subit un un accident lors d'un vol test qui simulait un incident de moteur.