Le 24 juin 1982, un bruit étonnant dans l'espace

Le 24 juin 1982, un bruit étonnant dans l'espace

Ne vous laissez pas attraper par ces titres aguicheurs, le seul bruit que nous aurions pu entendre dans l’espace ce 24 juin 1982 c’est un « cocorico ». De fait, c’est la première fois qu’un Français, Jean-Loup Chrétien, se rendait dans l’espace, retour sur son parcours.

Jean-Loup Chrétien, premier français dans l'espace, par la NASA et issue de Wikipédia

Né en 1938 à la Rochelle, Jean-Loup Chrétien est un pilote de chasse devenu spationaute pour le CNES. Il est ainsi, comme nous pouvons le lire dans les nombreux écrits qui le concernent, « le premier Français, le premier francophone et le premier Européen de l’Ouest à avoir effectué une sortie extra véhiculaire ». Il est alors à bord du Saliout 7, l'une des stations spatiales soviétiques ce 24 juin 1982, lorsqu’il accomplit la mission PVH, qui signifie premier vol habité, qui concerne la médecine, de la biologie, de l'astronomie et de l'élaboration des matériaux dans l’espace.

Il a effectué 189 heures de vol spatial entre le 25 juin et le 2 juillet 1982. Fort de son expérience, il quittera le CNES en 1999 pour rejoindre le programme ISS à la NASA à Houston.

L’aventure de ce Français est restée longtemps dans les mémoires nationales comme un progrès impressionnant dans la connaissance de l’espace mais aussi dans le progrès de l’apaisement des relations entre Est et Ouest puisque nous étions en pleine guerre froide.

Jean-Loup Chrétien semble avoir ouvert la voie à quelque chose de plus grand puisque nous suivons de très près les aventures de notre Thomas Pesquet, devenu ambassadeur de l’espace en France.