Air France : La French-Touch de l’aérien (1/4)

Air France : La French-Touch de l’aérien (1/4)
Air France, mais pas que… (1929-1939)

En ce 7 octobre 2021, Air France fête ses 88 ans. La compagnie porte-drapeau française est aujourd’hui une compagnie aérienne reconnue dans le monde entier. Mais comment Air France, la représentante de la France sur tous les continents, a-t-elle vu le jour ?

Carte des destinations des compagnies qui ont formé Air France, par Léo Kreiss

Pour comprendre l’histoire d’Air France, il faut remonter dans les années 1920. À cette époque, tous les pays européens possédaient une compagnie aérienne nationale : KLM aux Pays-Bas, Luft Hansa en Allemagne, Aeroflot en Russie, ou encore Imperial Airways au Royaume-Uni. La France est l’exception. En effet, avant 1933, la France ne possède pas de compagnie aérienne nationale. Chaque partie du monde est desservie par une compagnie différente : la Compagnie Internationale De Navigation Aérienne (CIDNA) dessert l’Europe de l'Est ; l’Aéropostale rallie la France à l’Amérique du Sud, l’Afrique du Nord et de l’Ouest ; Air Union et la Société Générale du Transport Aérien (SGTA) desservent l’Europe occidentale et du Nord ; tandis qu'Air Orient relie principalement le Proche-, Moyen- et Extrême-Orient ainsi que la bordure méditerranéenne.

Mais en 1929, un événement va faire basculer le monde : le Krach Boursier de Wall Street. Cette crise économique va se traduire par une fermeture des frontières des pays touchés, ce qui va non seulement paralyser les échanges, mais aussi aggraver la crise. L’aéronautique est donc en très mauvaise posture : plus d’échanges commerciaux entre les pays, baisse du revenu des populations et donc indirectement du nombre de passagers.

L’aéronautique française est morcelée. En effet, il y a beaucoup de petites compagnies et beaucoup de constructeurs. Ces compagnies sont, pour la plupart, issues de fonds complètement privés et donc n’ont aucun lien avec l’État qui dépend économiquement, en partie, de l’aéronautique. Ce désavantage vient toucher davantage les compagnies aériennes françaises.

Inauguration officielle d'Air France au Bourget le 7 octobre 1933, par Collections Air France / Musée Air France

C’est dans ce contexte que le 19 mai 1933, l’État Français crée la Société Centrale pour l’Exploitation des Lignes Aériennes (SCELA). Sont alors rassemblées sous la même enseigne les quatre plus grandes compagnies aériennes commerciales françaises : Air Union, la Société Générale du Transport Aérien (SGTA), la Compagnie internationale de navigation aérienne (CIDNA) et Air Orient. Dix jours plus tard, le capital de l’Aéropostale est racheté par la nouveau-née. La société est renommée Air France en août 1933 et est officiellement inaugurée le 7 octobre de la même année à l’Aéroport du Bourget (LFPB/LBG) par Ernest Roume, ancien directeur général d’Air Orient. Air France est née.

Farman F-121 français, par Anthony Leyfeldt, issu de Flickr

Dès sa création, son réseau s’étend sur près de 38 000 km en Europe, en Afrique, et même jusqu’en Amérique du Sud et à Saïgon au Viêtnam. Ces destinations sont desservies par une flotte de 259 appareils constituée d’appareils des flottes des compagnies ultérieures, donc des débuts de l’aviation. On pense par exemple au Breguet 280, au Wilbault 280 ou encore au Farman F-121.

Dewoitine D338 d'Air France à Amsterdam en 1933, par kitchener.lord, issu de Flickr

Mais cette flotte est vieillissante et trop hétérogène. En effet, avoir une flotte composée de peu de types d'avions différents est bien plus économique, car cela permet de ne pas former continuellement des pilotes, en plus d’avoir des pièces de rechange compatibles avec toute la flotte. Il faut donc la moderniser et l’homogénéiser. Pour ce faire, Air France se dotera notamment de Dewoitine D338 en 1938, qui, avec une vitesse de pointe de 250 km/h, peuvent relier Marseille à Saïgon en 6 jours !

Une ancienne affiche publicitaire d'Air France, en partenariat avec la SNCF

Air France est en pleine expansion et se porte à merveille. À la veille de la Seconde Guerre mondiale, la firme dispose d'une flotte de 100 appareils. La compagnie, ayant acheté des appareils avec plus de capacités, n’a donc plus besoin d’une grande flotte de petits appareils. Elle transporte 100 000 passagers et son réseau atteint les 48 000 km. En s’alliant à la SNCF, Air France transporte chaque année 882 tonnes de courrier. Elle a non seulement pris le relais de l’Aéropostale, mais a aussi multiplié par huit le nombre de courriers transportés. De plus, elle transporte annuellement 1400 tonnes de fret.

Air France est ainsi née d’une crise, celle de 1930. Après la fusion de ses « mères », la compagnie s’est énormément développée. Elle possède au terme de cette année 1938, le troisième réseau le plus important du monde, derrière la Pan Am et Imperial Airways (future BOAC puis British Airways). Cependant, un événement tragique va freiner sa progression : la Seconde Guerre mondiale. À suivre dans le prochain épisode…