Volotea • MPL → FSC • Economy • A319-111

Volotea • MPL → FSC • Economy • A319-111
MPL

Montpellier Méditerranée
FSC

Figari - Sud Corse
Compagnie
Volotea
Vol
V72718
Classe
Economy
Date du voyage
26/07/2020
Appareil
A319-111
Immatriculation
EC-MTL
Siège
02A
Temps de vol
00:50

Bonjour à tous et bienvenue dans ce FR ! Je m'appelle Dorian, et je suis membre de l'équipe MyFlightway. Mon travail au sein du site MFW, est de contribuer aux flights reports, de manière plus officielle. En tant que lecteurs et membres du site, n'hésitez pas à vous lancer pour votre prochain vol afin de nous faire partager votre expérience à bord ! ;-) Aujourd'hui, je vous emmène pour un court vol entre Montpellier et Figari, avec en prime, de magnifiques vues durant l'approche sur le littoral Corse.


On se retrouve aujourd'hui à l'aéroport Montpellier Méditerranée pour un nouveau vol sur une toute nouvelle ligne inaugurée quelques semaines auparavant entre Montpellier et Figari avec la compagnie low-cost Espagnole ; Volotea. Après avoir garé notre voiture, nous prenons la direction du hall d'enregistrement.

Mais d'abord, passage obligé devant cette maquette qui a fait le tour de la région pour promouvoir les nouvelles destinations au départ de MPL, entre autres, depuis l'inauguration de la base Transavia à MPL le 26 juin.

Je vais ensuite m'enregistrer. Parmi les mesures Covid de V7, il y a celle qui stipule que les bagages cabine des personnes n'étant pas titulaires de la carte Méga Volotea partent en soute gratuitement. Je dis donc aurevoir à ma valise !

Je me dirige ensuite vers la sécurité. La nouvelle signalétique à MPL est vraiment très réussie : lisible et moderne.

Une fois arrivé là-haut, je retrouve le duty-free qui, à défaut d'être immense, est très moderne, et neuf. Une belle mise en lumière des produits régionaux.

TRANSAVIA ! Welcome to MPL ! En tant que voisin, on retrouve un Air Arabia ancienne livrée…

Le drôle de surnom de notre appareil ;-)

Du côté de Jetflix, le débarquement est terminé. J'adore la livrée V7. L'inscription "Airbus A319" nous confirme que c'est un 319 auquel nous avons à faire.

Après avoir descendu des escaliers métalliques, je me retrouve sur le tarmac, entre Jetflix et le fameux TO.

Je me rapproche de Jetflix, et peux admirer de plus près son CFM56 qui a bien travaillé, et qui se repose avant de repartir.

Fuselage shot qui est de rigueur !

Je découvre alors la cabine qui était à mon grand étonnement très confortables ! A premiere vue, les têtières colorées ont laissé place à des têtières blanches.

Mon siège ; le 2A.

Les consignes de sécurité qui sont collés à travers un film plastique sur la tablette.

Porte 1L fermée !

Les démonstrations de sécurité peuvent commencer.

Le repoussage est en cours.

De notre côté, on continue le taxi.

Un Air Arabia en partance pour Fez

Line-up…

Et c'est un rolling take-off sur la piste 30R qui nous attend… Pleins gaz !

Et c'est parallèlement à la tour que nous atteignons VR (Vitesse de Rotation).

Voici les locaux Vallair Industry, qui présentent plusieurs compagnies (Lauda Motion, Atlas Global, Air Sénegal…)

On prend de la hauteur.

Nous longeons ensuite la cote en passant par les (magnifiques) salins d'Aigues-Mortes.

Il est désormais temps d'essayer le système de divertissement V7, gratuit pendant 10 minutes (Petit tip : lorsque les 10 minutes se sont écoulées, nous avons essayer de réitérer l'action en changeant les noms pour avoir 10 minutes supplémentaires, et cela a fonctionné !

Petit détail qui a son importance : un porte-cintre est disponible sur chaque siège.

10 minutes plus tard, ce sont les cotes Corses qui font leur apparition. Tenez-vous bien, vous allez en prendre pleins les yeux !

Je connais très bien ce coin, donc je vais vous faire un petite visite touristique ? Au fond de ce golfe, on peut retrouver Ajaccio, avec son aéroport invisible à l'image.

Nous avons désormais dépassé Propriano et le golfe de Valinco.

Après le golfe du Valinco, on retrouve la plage de Cala di Conca, après la première pointe. La deuxième pointe, celle au-dessus du réacteur, abrite le phare et la plage de Senetosa. On peut également apercevoir la plage de Tivella à la perpendiculaire de la trainée du bateau que l'on voit, après la deuxième pointe. C'est une plage sur laquelle on peut voir des tortues de terre sauvages, et on peut également sauter depuis un rocher de 6 mètres de haut ! Tout de suite après Tivella, on voit unea petite crique magnifique qui s'étend sur la longueur ; c'est Cala Longa ;-)

La plage que l'on voit sur la droite est la plage de Tizzano. Sur la gauche, on devine des habitations : c'est le hameau de Tizzano qui compte quelques centaines d'habitants et qui appartient à la commune de Sartène. Encore à gauche, on voit une hanse qui s'enfonce dans les terres ; c'est le port de Tizzano ! 2 criques après le port de Tizzano, on entrevoit la plage de Barcaju, accessible en voiture. On voit aussi Tivella et Cala Longa au-dessus du réacteur.

On dit aurevoir à Tizzano pour retrouver, après la pointe, la grande plage de Tralicetu. Sur la droite de Tralicetu, on peut remarquer une plage de sable gris : c'est la plage d'Argent (qui porte bien son nom car elle arbore un sable couleur argent). C'est pour moi la plus belle plage paris toutes celles que je vous ai déjà citées.

On poursuit notre visite (?) avec les criques de Murtoli, tout de suite à gauche. Ce sont des plages très rocailleuses, et poissonneuses. Un peu plus loin sur la droite, c'est la plage d'Erbaju, dont on ne voit pas le bout si bien qu'elle est grande. Les grands yachts et voiliers viennent souvent dans cette crique lorsque les conditions météo le permettent.

On peut cette fois-ci voir toute la plage d'Erbaju, puis, c'est la fameuse plage de Roccapina que l'on voit sur la droite. Entre les deux plages, il y a le lion de Roccapina, dont on ne voit pas la forme car nous ne sommes pas sur le bon angle.

Encore et toujours la plage de Roccapina. C'est tout de suite moins exotique, mais au-dessus, on voit un trait qui traverse la montagne ; c'est la route qui relie le village de Sartène à l'aéroport de Figari.

On voit très bien le relief Corse : la plage au premier plan, puis les montagnes en arrière-plan.

Et c'est sur les mots du capitaine "PNC prepare for landing" que notre vol touche à sa fin, avec des plages toutes aussi belles les unes que les autres… Je vous conseille fortement d'aller voir la vidéo youtube, ce sera bien plus immersif :-)

Le village de Caldarello apparait. C'est un coin idéal pour faire du spotting !

Et en finale pour la 05.

Et on touche avec 1 minute d'avance sur l'horaire prévu !

On fait demi-tour sur la raquette.

Après avoir débarqué, nous voici sur le tarmac. Je ne me lasse pas de ces images… On débarque sous un soleil de plomb à Figari.

Le nez de Jetflix.

Merci Jetflix de nous avoir permis d'admirer ces beaux paysages ! A la prochaine !

Yes ! Mon bagage arrive en troisième !

C'est donc plutôt rapidement que l'on sort de l'aéroport, nous allons maintenant chercher la voiture de location.

Merci énormément de m'avoir lu, c'était avec plaisir que je vous ai partagé mes connaissances sur ce coin de Corse.


Conclusion

MPL : Très satisfait de mon passage à MPL. Je n'ai rien de particulier à dire, mise à part espacer un peu plus les vols afin qu'il n'y ait pas des entassements de centaines de personnes dans le hall de check-in, surtout en ces temps de crise. V7 : Confort exceptionnel pour une compagnie low-cost ! Dommage que le BOB (service à bord) ne soit toujours pas instauré, d'où la note de 05 en restauration. Bon système de divertissement. FSC : Un aéroport sous-dimensionné, même si je n'en ai pas personnellement subi les conséquences grâce à l'arrivée rapide de mon bagage. Merci et à bientôt pour le vol retour, Aéronautiquement, Dorian


Notes


Montpellier Méditerranée (moyenne)
8,5/10
Fluidité
8/10
Propreté
9/10
Accès / Services
8/10
Volotea (moyenne)
8,5/10
Cabine
9/10
Siège
9/10
Propreté
8/10
Ponctualité
10/10
Équipage
9/10
Nourriture à bord
5/10
Divertissements
8/10
Figari - Sud Corse (moyenne)
8/10
Fluidité
9/10
Propreté
8/10
Accès / Services
6/10