Corsair • RUN → DZA • Business • A330-941

Corsair • RUN → DZA • Business • A330-941
Compagnie
Corsair
Classe
Business
Date du voyage
29/06/2021
Appareil
A330-941
Immatriculation
F-HRNB
Siège
03A
Temps de vol
02:10

Bonjour à tous, ce flight report constitue la suite de celui sur le vol SS910 en provenance d'Orly (voir Corsair • ORY → RUN • Premium Economy • A330-941).
Dans ce Flight report, nous allons analyser le vol SS636 en provenance de La Réunion, à destination de Mayotte en A330-900(neo) de la compagnie Corsair.


La Réunion étant une correspondance dans ce voyage, je n'ai pas eu à repasser tous les contrôles de sécurité. En débarquant de l'appareil, les passagers à destination de Mayotte ont été accueillis par le personnel de l'aéroport de La Réunion.

On m'a ainsi donné le code pour accéder au salon Corsair de la Réunion, où les passagers peuvent se servir en boisson et amuse-bouches, tout en se relaxant et en admirant le ballet incessant des avions sur le tarmac.

L'embarquement débute avec une heure de retard suite au retard du vol SS910 en provenance de ORY.

Le siège est très confortable, très large, d'autant plus que grâce au siège dit "flat" ; en effet, dans la nouvelle cabine Business de Corsair, il est désormais possible de s'allonger entièrement. Ce qui est dommage et redondant dans les trois classes de voyage est d'avoir une aussi belle cabine pour un espace entre les sièges aussi petit.

Le décollage se fait comme l'embarquement, avec une heure de retard.

Le vol étant assez court (2h10), on a eu droit à des sandwichs, une boisson froide et une boisson chaude.

La nouvelle cabine Business de Corsair est équipé d'écrans de dernière génération assurant le divertissement à bord. De plus, une connexion Wi-Fi haut débit est disponible en phase de croisière avec différents packs.

Après avoir passé Madagascar, nous avons commencé notre descente sur Mayotte. Quelques minutes avant l'atterrissage, nous avons survolé le lagon de Mayotte et sa barrière de corail qui nous offrait une vue à couper le souffle.

Le toucher s'est fait en douceur, mais au vu de la longueur de la piste de DZA, le freinage était assez brutal.

On a été accueilli par le traditionnel « Caribou Maore » (Bienvenue à Mayotte) qui est placé à côté de la piste.

Le débarquement s'est fait par rangée de sièges, comme le ministère des transports l'a imposé. J'ai eu la chance d'accéder au cockpit de l'appareil, même si le personnel était un peu pressé pour rattraper le retard accumulé.


Conclusion

Ce vol était extraordinaire en tout point. La nouvelle cabine de l'A330neo accroît le confort à bord, d'autant plus en Business Class. Les paysages pendant l'approche au-dessus de la barrière de corail et du lagon de Mayotte ont été magnifiques.


Notes


Fluidité
9,5/10
Propreté
10/10
Accès / Services
10/10
Confort
9/10
Restauration
7/10
Services
9,5/10
Corsair (moyenne)
8,8/10
Cabine
9,5/10
Siège
8/10
Propreté
10/10
Ponctualité
6,5/10
Équipage
10/10
Service à bord
8,5/10
Divertissements
9/10
Fluidité
5/10
Propreté
10/10
Accès / Services
8/10