Aegean Airlines • LHR → ATH • Economy • A321-271NX

Aegean Airlines • LHR → ATH • Economy • A321-271NX
LHR

Londres Heathrow
ATH

Athènes Elefthérios-Venizélos
Compagnie
Aegean Airlines
Vol
A3603
Classe
Economy Class
Date du voyage
08/06/2021
Appareil
A321-271NX
Immatriculation
SX-NAB
Siège
22A
Temps de vol
03:11

Bonjour et bienvenue dans ce nouveau Flight report ! Aujourd'hui, je vous emmène avec moi pour découvrir le produit proposé par Aegean Airlines, compagnie principale en Grèce, à bord d'un tout nouvel A321neo sur la ligne Londres-Athènes.
La compagnie nationale grecque a pris livraison du premier des dix Airbus A321neo commandés en juin 2018 début octobre 2020. Elle opère déjà cinq des 36 A320neo attendus, dont 16 pris en location et revêtus eux aussi d’une nouvelle livrée, ainsi que 35 A320 et un A319. En effet, Aegean est dans une optique de modernisation de sa flotte en s'équipant d'appareils toujours plus performants, améliorant en conséquence l'expérience passager.


Nous nous retrouvons à l'aéroport de Londres Heathrow, au Terminal 2. Terminal depuis lequel partira mon vol.

L'enregistrement s'effectue rapidement car il n'y a eu que très peu de passagers sur mon vol. Je passe ensuite les contrôles de sécurité, puis j'arrive aux duty-free.

Le duty-free est très moderne, lumineux et agréable.

J'ai mangé Japonais dans un des nombreux points de restauration présents au sein du terminal.

Le terminal, à l'image de mon vol, s'avèrera vide.

Je me rends alors du côté des baies vitrées afin de spotter les avions aux alentours. On retrouve El Al, Virgin Atlantic, Singapore Airlines, British Airways ainsi que le Concorde en arrière-plan.

Le 787 d'El Al poursuit son repoussage.

Mon appareil flambant neuf arrive d'Athènes en arborant la nouvelle livrée d'Aegean que je trouve très réussie avec le masque. Il s'agit d'un A321neo (SX-NAB) âgé de 7 mois.

L'embarquement débute dans le respect des priorités.

L'occasion pour moi d'avoir une belle vue sur notre appareil.

L'immanquable fuselage shot permettant de mettre en avant la belle livrée.

L'accueil en cabine est chaleureux, puis je pars m'installer au 22A.

Le siège offre plusieurs options intéressantes telles qu'un porte-tablette, plusieurs espaces de rangement, un porte-cintre et une large tablette.

L'espace pour les jambes est correct, sans être extraordinaire.

Le siège est également équipé d'un port USB.

Je serai seul sur ma rangée, ce qui accroît fortement le confort !

Les compagnies voisines sont Eurowings et Royal Jordanian.

Eurowings effectue le repoussage pour un départ imminent.

Un 777 de chez Turkish Airlines arrivant d'Istanbul nous passe derrière.

Comme vous pouvez le constater, la cabine Economy est vide. Seule la cabine Business sera complète aujourd'hui.

Après avoir repoussé, nous entamons le roulage jusqu'à la piste 27L. Une légende du ciel fait son apparition au détour d'un virage : le Concorde.

Nous recroisons alors le 777 de Turkish.

La safety-card pour les amateurs...

On poursuit le roulage avec un A350 de chez Singapore Airlines.

Et le décollage s'effectue rapidement au vu de la faible densité de notre vol.

Rapidement, un virage à gauche nous offre une belle vue sur Heathrow

Je suis un grand fan du sharklet de cet A321neo !

Nous poursuivons la montée...

Une fois l'altitude de croisière atteinte, l'équipage nous servit alors un snack gratuit avec le choix entre végétarien ou bœuf. J'ai pris l'option au bœuf. Ensuite, il y eut un service de boisson, gratuit également.

Nous approchons les Alpes, avec de belles vues aériennes.

La cabine, encore allumée, ne le restera pas pour longtemps car la nuit commençait à tomber.

C'est un beau coucher de soleil à 37 000 pieds auquel nous avons assisté.

De gros nuages ténébreux se profilent alors à l'horizon durant notre approche. Les pilotes prendront soin de les contourner.

Malheureusement, la buée formée sur le hublot, ainsi que la faible luminosité extérieure me priveront de réussir les photos au moment de l'atterrissage.

Nous débarquons ensuite dans le calme, rang par rang. La passerelle est malheureusement dépourvue de fenêtres. C'est bien dommage.

Je suis alors le parcours passager à Athènes avec un gentil message de bienvenue au sein de la capitale grecque.

S'écouleront environ 20 minutes entre le débarquement et la sortie de l'aéroport.


Conclusion

Heathrow est un aéroport agréable, d'autant plus avec des terminaux vides. Le duty-free est très complet et plaisant. Du côté de la compagnie, ce fût un vol confortable à bord d'un appareil récent. D'autant plus qu'il s'agit d'un appareil fraichement livré. Un équipage très agréable, ce qui reste tout de même rare à bord d'Aegean A l'arrivée, ATH était fluide, avec une sortie en moins de 20 minutes.


Notes


Londres Heathrow (moyenne)
8,8/10
Fluidité
9/10
Propreté
8/10
Accès / Services
9,5/10
Aegean Airlines (moyenne)
8,2/10
Cabine
9/10
Siège
8,5/10
Propreté
9/10
Ponctualité
8/10
Équipage
9/10
Service à bord
8/10
Divertissements
6/10
Athènes Elefthérios-Venizélos (moyenne)
8,7/10
Fluidité
9/10
Propreté
9/10
Accès / Services
8/10