Qantas relie les deux bouts du Monde en 19 heures 30 !

Qantas relie les deux bouts du Monde en 19 heures 30 !

Qantas, compagnie aérienne nationale australienne basée à Sydney (SYD/YSSY) et fondée en 1920, a déjà fait parler d'elle le 24 mars 2018 en battant le record du plus long vol du monde lors du lancement du très fameux QF9, qui relie Perth (PER/YPPH) à l'aéroport de Londres Heathrow (LHR/EGLL) en 17 heures ! Premier pas vers les vols ultra-longs-courriers, ce fut le premier vol à relier le pays des kangourous à l'Europe. La compagnie australienne a par la suite lancé le Projet SUNRISE (« Lever de soleil » en français) visant à créer des vols encore plus longs, certains atteignant les 20 heures de vol sans escale.

C'est dans la nuit du vendredi 18 octobre 2019 que le premier vol du Projet SUNRISE a décollé ! Le vol QF7879 a quitté l’aéroport de New York JFK (JFK/KJFK) à cette date vers 21:00 (heure locale). Il parcourra 16 200 km avant d’atterrir à l'aéroport de Sydney (SYD/YSSY) après 19 heures et 30 minutes de vol, soit vers 7h30 du matin, demain, le dimanche 20 octobre (heure locale de Sydney). C'est un tout nouveau 787-9 Dreamliner, immatriculé VH-ZNI et nommé “Kookaburra”, qui va réaliser cette prouesse. Il a été envoyé à New York directement depuis l'aéroport de Everett Paine Field (PAE/KPAE), sortant directement des usines de Boeing. Il a décollé avec les réservoirs de carburant remplis au maximum, 50 personnes à son bord, passagers et staff compris. Il n'y a pas eu de cargo chargé et le poids des bagages personnels a été limité. Après ces recherches et expérimentations, le 787 opérera des vols plus « normaux » pour la compagnie.

Ce vol direct entre la côte Est américaine et Sydney permet de réduire le temps de voyage des passagers à 19h et 30 minutes, contre 22 heures et 20 minutes pour les passagers qui faisaient escale à l'aéroport de Los Angeles (LAX/KLAX). Le vol QF7879 est le premier d'une série de trois vol d’expérimentation. Le deuxième sera un autre vol entre New York et Sydney, tandis que le troisième reliera l'aéroport de la capitale anglaise, London Heathrow (LHR/EGLL), à celui de Sydney. Ces vols ultra-longs-courriers ont pour but de faire des recherches scientifiques ayant pour objectif d'augmenter la santé et le bien-être à bord, de réduire le phénomène de « jetlag » et d'optimiser la répartition des heures de travail du Personnel Naviguant Commercial et Technique (PNC et PNT).

© Qantas

Si le 787-9 Dreamliner n'est pas fait pour voler sur cette distance avec une complète utilisation de l'appareil (cabine remplie entièrement, cargos, bagages), l'Airbus A350-1000 ou le Boeing 777X sont des appareils qui sauront réaliser ces distances avec des meilleures performances. Si Qantas, après le résultat de leurs recherches, décident de continuer le Projet SUNRISE, les vols ultra-long-courriers commerciaux décolleront d'ici 2022/2023, permettant de connecter l'Australie aux quatres coins du Monde.