Delta, première compagnie 100% écologique ?

Delta, première compagnie 100% écologique ?

Alors que Delta, compagnie aérienne américaine majeure, a de nouveau été reconnue comme l’entreprise américaine la plus respectueuse de l’environnement, elle a annoncé ce vendredi 14 février dernier son projet de devenir la première compagnie « zéro émission » du monde. 

Le 13 février 2020, Delta Air Lines, compagnie membre de l’alliance Skyteam, a de nouveau été reconnue comme l’entreprise américaine la plus respectueuse de l’environnement par Barron’s, se place donc numéro 1 sur le classement des compagnies américaines « éco-friendly », et se retrouve 39ème sur le classement de 1000 compagnies aériennes étudiées.

Le lendemain, 14 février, Delta a annoncé que, à compter du 1er mars 2020, Delta Air Lines s’engage à verser 1 milliard de dollars sur les 10 prochaines années pour atténuer toutes les émissions provenant de ses activités mondiales. La compagnie aérienne investira dans l’innovation et l’avancement des technologies de transport de l’air pur ainsi que l’accélération de la réduction des émissions de carbone et des déchets, et la mise en place de nouveaux projets pour atténuer l’équilibre des émissions. « Il n’y a pas de substitut au pouvoir dont dispose le voyage pour relier les gens, dont notre monde a plus que jamais besoin. En connectant nos clients du monde entier, il est de notre responsabilité de tenir notre promesse de rassembler les gens et d’assurer le plus grand soin de notre environnement », a déclaré Ed Bastian, PDG de Delta. Il poursuit : « Le moment est venu d’accélérer nos investissements et d’établir un engagement ambitieux que toute l’équipe Delta tiendra. » 

A321 de Delta qui rend hommage à ses employés , par Christoph P. Lundberg et issue de Jetphotos
A321 de Delta qui rend hommage à ses employés , par Christoph P. Lundberg et issue de Jetphotos

Cette annonce survient alors que Delta verse 1,6 milliard de dollars, partageant ses bénéfices aux employés de la firme pour la Saint-Valentin. Cela reflète son approche de longue date pour accorder une grande valeur au soutien de toutes les parties prenantes et communautés du monde entier. « Il n’y a pas de défi auquel nous sommes confrontés qui ait un plus grand besoin d’innovation que la durabilité environnementale, et nous savons qu’il n’y a pas de solution unique. Nous approfondissons les questions, examinons tous les secteurs de notre entreprise, engageons des experts, construisons des coalitions, favorisons les partenariats et favorisons l’innovation », a déclaré M. Bastian. « Nous sommes sur un voyage, et bien que nous n’ayons pas toutes les réponses aujourd’hui, nous savons que notre échelle, ainsi que des investissements de temps, de talent et de ressources auront un impact significatif sur la planète et assureront la durabilité de notre entreprise pour les décennies à venir. »

Sachant que l’industrie de l’aéronautique représente 2% des émissions globales de carbone, des prises de décisions sont nécessaires du côté des compagnies aériennes, tandis que le transport aérien connaît une expansion fulgurante. Pour Delta, 98% de ses émissions sont produites par les appareils, les 2% restants représentant la pollution des activités au sol, etc. Ainsi, ce processus de transition écologique se divise en plusieurs étapes :

A350 de Delta, par Nick Sheeder et issue de Jetphotos
A350 de Delta, par Nick Sheeder et issue de Jetphotos

D’abord, il est prévu une réduction de l’empreinte carbone de Delta grâce à des efforts à l’échelle de l’entreprise pour réduire l’utilisation du carburant. Les domaines d’intérêt comprennent un ambitieux programme de renouvellement de la flotte avec des appareils moins polluants, comme des Airbus A220 ou A350 pour ne citer qu’eux, ainsi que l’amélioration des opérations aériennes. Il est prévu également une réduction du poids et une augmentation du développement et de l’utilisation de carburants durables.

Ensuite, afin d’atteindre une émission nulle, Delta investira dans des technologies innovantes et d’émissions négatives pour complètement éliminer ses émissions. Et pour un but allant au-delà des engagements de la compagnie, elle étudiera les possibilités d’éliminer le carbone grâce à l’afforestation, la restauration des terres humides, de la conservation des prairies.

Pour finir, Delta cherchera à établir des coalitions avec ses employés, ses fournisseurs, ses partenaires mondiaux, ses clients, ses collègues de l’industrie, les investisseurs et d’autres intervenants afin de faire progresser les objectifs de réduction et d’élimination du carbone. « Lorsque les clients choisissent de voyager avec Delta, ils doivent avoir l’impression de faire une déclaration sur la prise en charge de notre planète », a déclaré M. Bastian. « Notre engagement envers la neutralité signifie que voler avec Delta représente bien plus qu’une expérience de voyage formidable, il s’agit de se serrer les coudes pour créer un monde meilleur. » 

La stratégie carbone de Delta tiendra compte des émissions dans l’ensemble de ses activités, tant dans les airs que sur le terrain. L’investissement de la compagnie permettra de créer de nouveaux projets et méthodes pour réduire son empreinte carbone, de profiter aux communautés mondiales et permettra à d’autres organisations d’explorer plus facilement des options similaires pour s’attaquer à leur propre empreinte carbone. Pour soutenir cette stratégie, Delta affectera une partie de son engagement financier à des véhicules d’investissement, y compris un fonds dédié à la réalisation de son ambition de neutralité carbone. 

La compagnie affirme également que l’année 2020 sera le théâtre de nombreux progrès majeurs, un progrès que Delta s’assurera de partager au fur et à mesure de la transition. Étant la première compagnie américaine à avoir plafonner volontairement les émissions de gaz à effet de serre aux niveaux maximum décrétés en 2012, à avoir ajouter plus de 80 nouveaux avions en 2019 dans le but de renouveler sa flotte avec des avions qui sont 25% plus économes en carburant que les avions qu’ils remplacent, Delta a entrepris un effort pluriannuel pour réaliser un transport aérien plus durable.

Dans le cadre de son engagement, Delta s’est associée à des innovateurs de l’industrie pour faire progresser le développement et la production de carburants durables, y compris ses récents accords de partenariat et de retrait avec Northwest Advanced Bio-Fuels et Gevo. La compagnie aérienne s’est également associée à l’organisation internationale de l’évènement « Global Citizen on Global Goal Live : The Possible Dream » pour aider à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies, en mettant l’accent sur la durabilité, l’égalité des sexes et le capital humain.