Air France retire son premier A380

Air France retire son premier A380

Le plan d'Air France visant à retirer les Airbus A380 de sa flotte a débuté le 23 novembre dernier avec le renvoi à son expéditeur d'un de ses A380.

En effet, Air France a envoyé samedi dernier l'un de ses 10 A380 à Malte. L'appareil, immatriculé F-HPJB, sera dévêtu de sa livrée Air France avant d'être renvoyé à son bailleur, le groupe Dr Peters. Cet appareil devrait reprendre le chemin des airs d'ici février 2020 portant les couleurs d'une autre compagnie.

L'appareil, livré en 2010, est le premier appareil de ce type retiré de la flotte de la compagnie française. Les neuf autres devraient le suivre afin de complètement supprimer l'A380 de la flotte d’Air France d'ici l'année 2022.

Nous pouvons sans doute penser qu'Air France n'a jamais vraiment su rentabiliser le mastodonte qui consomme bien plus de carburant (environ 25% de plus par passager) que d'autres appareils plus récents de la flotte française, tel que le Boeing 787 Dreamliner ou bien encore le dernier né long-courrier d'Airbus, l'A350. Cette consommation supérieure joue un rôle clé sur des vols aussi longs empruntés par l'A380 d’Air France, comme Johannesburg (JNB/FAOR), Los Angeles (LAX/KLAX) ou encore Mexico (MEX/MMMC). Nous pouvons aussi sans aucun doute dire qu'un A380 n'est pas simple à remplir entièrement, et encore moins sur des lignes déjà proposées par de multiples compagnies et même très certainement à des prix plus compétitifs pour certaines d'entre elles.

En outre, nous pouvons bien évidemment facilement faire le lien entre la réception du premier A350 d'Air France et leur projet de suppression de l'A380. Il semblerait qu'Air France voit en l'A350 le successeur de la « baleine » sur leurs lignes long-courriers.

Pour conclure, nous pouvons nous demander pourquoi cet appareil, pourtant si révolutionnaire sur le papier, a duré si peu de temps dans leur flotte. Est-ce qu'Air France ne sait pas se servir d'un aussi gros avion ou bien est-ce que l'A380 est un gouffre financier ? Difficile de répondre, mais au vu de la volonté de beaucoup de compagnies visant à remplacer leur flotte d'A380, nous pouvons dire qu'il est loin d'être le plus simple à utiliser, ou bien même le plus rentable et c'est peut-être la raison qui a poussé Airbus à stopper sa production de l'A380 en 2021.